Gagner du temps en cuisine en 6 étapes

Quand on a des enfants, il est facile de se sentir dépassé dans de nombreux domaines. Et la cuisine n’est pas en reste, bien sûr! Bien nourrir nos enfants, c’est notre priorité Number 1 (ou Number 2, parfois on doit d’abord s’assurer qu’ils soient encore en vie à l’heure du dîner… #viedeparents). On fait de notre mieux pour leur offrir une alimentation équilibrée, saine, variée, avec un maximum d’aliments frais et de plats faits maison. Problème: avec des enfants, le temps manque souvent! Et cet objectif que l’on s’était fixé peut sembler impossible à atteindre quand on doit préparer en 10 mn (et avec un bébé dans les bras, sinon c’est pas drôle) un repas complet pour un mini-monstre affamé qui vient de demander pour la 185ème fois: “Quand est-ce qu’on mange?!?!” Il est donc indispensable dans ces moments-là d’avoir une organisation au top si on veut pouvoir continuer à offrir à nos enfants une alimentation saine et variée. Car gagner du temps en cuisine, c’est gagner en tranquilité d’esprit aussi! C’est pour cela que j’avais envie aujourd’hui de partager avec toi la liste des choses qui m’aident à être plus efficace en cuisine. Parce que sortir un plat tout prêt les jours où on est dépassé(e), c’est tout à fait OK! En tant que parents, on a déjà assez de pression comme ça, pas besoin de s’en rajouter…. Mais si tu décides que l’alimentation est l’une de tes priorités et que tu manques de temps, voilà quelques petites astuces qui pourraient t’aider.

1) APPRENDRE À ABUSER DU CONGÉLATEUR

Si on a la chance d’en avoir un, alors on en profite! Les jours où on passe en cuisine, on prépare les plats en double quantité et on congèle ce qui reste. Cuisiner plus ne te fera pas perdre beaucoup de temps, je te promet! Et tu seras soulagé(e) le jour où tu pourras décongeler un délicieux plat tout prêt. Pour en savoir plus sur le temps de congélation des plats et aliments, je te conseille cet article de cuisine-addict.com: Guide de conservation des plats

2) PLANIFIER TOUS LES REPAS DE LA SEMAINE

La planification, c’est vraiment l’une des choses qui m’ont le plus aidée à gagner du temps en cuisine. Je me casse la tête une fois par semaine pour préparer un menu équilibré. Le reste du temps je n’ai plus qu’à suivre ce qui est écrit. Quel soulagement! Plus de moments de panique à l’heure du repas… Tout est écrit, plus qu’à exécuter!

Voilà ma tactique pour une planification efficace:

  1. Je fais la liste des repas que j’ai envie de cuisiner. Puis je demande des idées à mon mari et mes enfants. Finalement, je note des plats à faire avec les aliments que j’ai au frigo et qu’on doit rapidemment consommer
  2. Je dessine le planning de la semaine: les jours où je vais devoir cuisiner, où on ne mange pas à la maison, où je devrai préparer un repas rapide
  3. J’organise les idées repas de ma liste en fonction de mon planning. Pour les jours où je n’aurai pas le temps de cuisiner, je pense à un plat rapide à faire. Ou alors à un repas qui attend au congéalteur (tu vois maintenant l’utilité du point 1?)
  4. Je complète ma liste avec d’autre idées repas en fonction de ce qu’il manque pour équilibrer la semaine. Personnellement, j’essaie de servir du poissons 2-3 fois par semaine, de la viande 1-2 fois, des oeufs 1 fois et des légumineuses 2-3 fois. Et des fruits et légumes à chaque repas, bien sûr!
  5. Je réorganise si besoin et je note les ingrédients à acheter sur ma liste de courses
Si tu n’es pas encore prêt(e) à te lancer dans une planification aussi détaillée, je te conseille de te limiter au point 1. pour commencer. Fais une liste de tous les repas qui te viennent en tête et que tu as envie de préparer. Note tes idées dès qu’elles surgissent, car on sait bien qu’au moment où on a besoin d’elles, les bonnes idées ne sont jamais au rendez-vous….

3) TOUT PRÉPARER EN MÊME TEMPS

On ne va pas se mentir, peler et couper les légumes, c’est souvent long et laborieux…. Et devoir ressortir la planche à découper, le couteau et l’épluche légumes plusieurs fois par jour peut finir par nous dissuader d’en préparer. Alors voilà ce que je fais: Je coupe tous les légumes que je vais utiliser dans la journée au même moment. Ensuite, je garde ceux que je ne vais pas utiliser tout de suite dans un récipient hermétique au frigo. Souvent, je profite du moment de calme du petit déjeuner (pendant que les Minis sont occupés à engloutir leurs tartines) pour sortir mon couteau et ma planche à découper et me mettre au travail. Je gagne un temps fou avec cette simple astuce! Et tu n’imagines pas la sensation de soulagement quand, arrivée à l’heure critique de la préparation du dîner, je n’ai plus qu’à mélanger et cuire les ingrédients qui m’attendaient déjà, sagement préparés. Et si tu as peur que les aliments déjà découpés perdent leurs nutriments, dis-toi qu’il vaut mieux un légume avec quelques vitamines en moins, que pas de légumes du tout! La petite astuce pour éviter que les légumes ne perdent la vitamine C (la plus sensible): les arroser de jus de citron.

4) NE PAS AVOIR PEUR DES LÉGUMES SURGELÉS

Les légumes surgelés ont souvent mauvaise réputation… À tort car ils ne sont pas moins nutritifs que les légumes frais et nous permettent de gagner un temps considérable en cuisine! En effet, les légumes surgelés sont cueillis et congelés au moment exact où ils arrivent à maturité. Ceci leur permet de conserver tous leurs nutriments… et à nous de gagner de précieuses minutes à l’heure de cuisiner! Si on cherche un peu, on peut trouver de nombreuses variété de légumes surgelés, et même des mélanges qui peuvent nous servir pour préparer de délicieuses poêllées! Mon option surgelée préférée: les oignons déjà hâchés. Et si tu as le courage (ou un potager aussi actif que le mien), tu peux congeler toi-même tes légumes en les blanchissant avant 2-3 minutes dans l’eau bouillante.

5) APPRENDRE À RÉUTILISER LES RESTES

Avoir des restes au frigo, ça devient un must quand on a peu de temps pour cuisiner. Préparer les plats en grande quantité, c’est gagner un repas tous prêt pour un prochain jour. Et ça, quand on a des enfants à la maison, ça vaut de l’or! Mais quand on n’a pas envie de manger la même chose deux jours de suite (je pense surtout aux restes de légumes ici), il est facile de les utiliser pour cuisiner vite-fait un nouveau repas. Avec un peu d’habitude et de créativité, on peut en faire des merveilles (des merveilles niveau “parent d’enfants en bas âge”, eh, on se comprend 😉)

Tu peux par exemple transformer les restes de légumes en:

  • Omelette
  • Galettes (avec un oeuf et un peu de farine)
  • Croquettes (avec de la purée de pommes de terre)
  • Sauce pour les pâtes
Cette astuce te servira aussi pour essayer de faire apprécier à ton enfant un légume qu’il refuse: en le transformant, on le rend souvent plus attrayant! Et si tu veux d’autres idées pour essayer de faire manger certains légumes à ton enfant, j’ai écris un article avec des dizaines d’idées: 40 + manières de faire aimer un légume à ton enfant

6) TROUVER LES BONS ALLIÉS

Il est vrai que les plats tous prêts sont souvent à utiliser avec méfiance à cause de leur forte teneur en sel et additifs. Cependant, il en existe quand même beaucoup dont la composition est tout à fait saine. Et ceux-ci peuvent devenir de bons alliés pour nous faire gagner du temps en cuisine. Parce que tout faire maison, c’est plus sain et plus délicieux… Mais le but n’est pas non plus de se mettre trop de pression et finir par tout laisser tomber. Quand on peut, on le fait. Quand on ne peut pas, on recours à nos bons amis déjà tous prêts. Et c’est parfait comme ça! Voilà quelques exemples de plats amis :
  • La purée de pommes de terre en flocons (beaucoup sont composées à 99% de pomme de terre deshydratée)
  • Les soupes toutes prêtes (en cherchant celles qui ont le moins d’additifs et la plus haute teneur en légumes)
  • Les conserves
  • Les gnocchi (composés en grande partie de pomme de terre)
  • Les compotes (sans sucre ajouté)
Attention tout de même à bien les choisir! Les plats tous prêts abondent dans les rayons des supermarchés, et tous ne sont pas bons à consommer tous les jours (de manière exceptionnelle, no problem!).

3 critères à prendre en compte pour bien choisir un plat préparé:

  1. La liste des ingrédients est courte (si possible moins de 5 ingrédients)
  2. La plupart des ingrédients sont reconnaissables et tu pourrais te les procurer toi-même
  3. Le plat contient moins de 10% de sucre ajouté, huile raffinée (tournesol, colza) ou farine non complète
J’espère que ces 6 points te serviront à alléger un peu tes journées! Si tu as d’autres idées pour gagner du temps en cuisine, n’hésite pas à me les dire en commentaires!

Envie d’aller plus loin ?

Télécharge gratuitement ce dont tu as besoin

ressources-gratuites

La Boîte à idées

Plus de 200 idées de repas sains, variés et rapides

grille-de-menu à remplir

La Grille de menu

Ton menu hebdomadaire à remplir, pour une organisation au top !

workbook-10-clés-pour-aimer-ton-enfant-à-manger-des-légumes

Le Workbook

10 clés pour aider ton enfant à aimer les légumes