Bundle – pack ebooks

60,00 

Découvre le bundle “Lutter contre la sélectivité alimentaire”: un pack de ressources qui t’aide à mettre en place les bonnes actions pour dire au revoir à la sélectivité alimentaire de ton enfant.

Ton enfant est sélectif avec la nourriture?

Voilà l’outil qu’il te faut pour l’aider à goûter de nouveaux aliments!

Le bundle “Lutter contre la sélectivité alimentaire”, c’est un pack de ressources qui t’aide à mettre en place les bonnes actions pour dire au revoir à la sélectivité alimentaire de ton enfant.

Avec ce pack, tu auras tous les outils en main pour aider ton enfant à manger plus varié, goûter de nouvelles choses et surtout éviter les carences dues à une alimentation très sélective.

Idéal pour les enfants:

  • Entre 18 mois et 6 ans
  • Qui refusent de goûter de nouveaux aliments 
  • Qui acceptent très peu d’aliments différents
  • Qui refusent les aliments qu’ils ont accepté la veille
  • Qui refusent leur assiette sans même y avoir goûté 
  • Qui préférent jouer que de venir manger 
  • Qui ont peu d’intérêt pour leur assiette
  • Qui ne restent pas assis à table

Le bundle en détail:

  • Atelier online “Prévenir et combattre la sélectivité alimentaire” animé par notre diététicienne pédiatrique spécialisée en troubles de l’oralité
  • Le ebook “15 stratégies pour introduire un nouvel aliment avec succès”
  • Le ebook “40 idées de jeux à essayer à table”
  • Le ebook “60 idées d’activités en dehors des repas”
  • Le ebook “ Prévenir les carences chez ton enfant sélectif”
  • Le ebook “30 idées de sauces, dips et tartinades”
  • Le ebook “Recettes faciles pour enfants sélectifs”
  • Le ebook “Goûters faciles pour toute la semaine”
  • + 7 documents PDFs pratiques et ludiques pour encourager ton enfant à manger de nouvelles choses et suivre ses progrès

Le contenu de ce pack, tout comme le reste des informations délivrées sur ce site, ne vise en aucun cas à remplacer l’avis d’un professionnel de santé. En cas de doute au sujet de l’alimentation et la santé d’un enfant, une consultation avec un professionnel de santé reste la priorité.

Retour en haut