Trouble de l’oralité alimentaire chez l’enfant : comprendre et accompagner

Trouble de l’oralité alimentaire chez l’enfant

Chaque repas est une épreuve pour votre enfant, et pour toute la famille ? Les pleurs, les refus catégoriques, les vomissements, les cris… Ces moments difficiles cachent peut-être un trouble de l’oralité alimentaire, un problème qui touche 25 % des enfants ! Dans cet article, nous démystifions ce trouble, vous aidons à en reconnaître les signes, et vous offrons des conseils pratiques pour rendre les repas plus sereins. e, nous démystifions ce trouble, vous aidons à en reconnaître les signes, et vous offrons des conseils pratiques pour rendre les repas plus sereins.

Table des matières

Le trouble de l’oralité alimentaire est “une altération de la prise orale qui n’est pas adaptée à l’âge et qui est associée à un dysfonctionnement médical, nutritionnel, alimentaire et/ou psychosocial et qui dure depuis plus de 2 semaines”. 

Attention à ne pas le confondre avec les troubles du comportement alimentaire (TCA) comme l’anorexie ou la boulimie ! 

On retrouve aussi le terme du trouble alimentaire pédiatrique. C’est d’ailleurs ce dernier qui a tendance à faire consensus dans la communauté scientifique française.

Ceci dit, ce n’est pas encore le plus employé du grand public, c’est pour cela que vous trouverez les deux termes dans cet article !

Trouble de l’oralité alimentaire : définition

Le trouble de l’oralité alimentaire est “une altération de la prise orale qui n’est pas adaptée à l’âge et qui est associée à un dysfonctionnement médical, nutritionnel, alimentaire et/ou psychosocial et qui dure depuis plus de 2 semaines”. 

Attention à ne pas le confondre avec les troubles du comportement alimentaire (TCA) comme l’anorexie ou la boulimie ! 

On retrouve aussi le terme du trouble alimentaire pédiatrique. C’est d’ailleurs ce dernier qui a tendance à faire consensus dans la communauté scientifique française.
Ceci dit, ce n’est pas encore le plus employé du grand public, c’est pour cela que vous trouverez les deux termes dans cet article !

Quelles sont les causes du trouble de l’oralité alimentaire ?

C’est un vaste sujet ! En effet, les causes peuvent être nombreuses, et surtout quelques fois s’entremêler.

Il existe cependant des facteurs de risque* comme :

Il peut aussi être provoqué par un trouble du traitement sensoriel, par le fait que les repas soient associés à des expériences négatives répétées. 

Le trouble alimentaire pédiatrique se déclare avant les 6 ans de l’enfant.

Trouble de l’oralité alimentaire chez l’enfant

Quels sont les signes d’appels d’un éventuel trouble alimentaire pédiatrique chez mon enfant ?

Il y a tout un panel de signes qui peuvent vous aider à détecter un possible trouble de l’oralité alimentaire:

Qui consulter en cas de doute ?

Dans un premier temps, le premier réflexe est d’aller voir votre pédiatre ou votre médecin généraliste. Il pourra vous orienter vers :

Il est fréquent que plusieurs spécialistes différents interviennent pour que le trouble puisse être traité avec une approche globale (ce sont aussi les approches qui présentent les meilleurs résultats)

 

Les conseils de notre diététicienne

Chez La Cuisine des Petits, nous avons Solène, notre diététicienne spécialisée en trouble alimentaire pédiatrique, qui peut vous fournir ces premiers conseils pour démarrer.

Revoyez vos exigences à la baisse

C’est naturel, en tant que parent : on a envie que notre enfant aille mieux rapidement. On angoisse à l’idée qu’il perde du poids ou qu’il ait des carences, et on a tendance à brûler les étapes. Alors, soufflez un bon coup, et allez-y progressivement. Votre enfant n’arrive pas à toucher une banane ? Vous n’arriverez pas à lui faire mettre en bouche ! En y allant doucement, vous aurez de bien meilleurs résultats. Faites confiance au processus 😉.

Faites descendre le stress au moment des repas

Un enfant qui ne mange pas, ou presque pas, qui refuse la plupart des aliments, qui a des haut-le-cœur, ça peut vite créer des moments désagréables pour toute la famille. 

Mais ne jugez pas votre enfant, n’assimilez pas ses difficultés à des caprices, ne le forcez pas à ingérer des aliments de force. À part renforcer ses difficultés, il n’en sortira rien.
Le repas ne doit pas être synonyme de conflit pour votre enfant (ni pour vous, d’ailleurs !).

Trouble de l’oralité alimentaire chez l’enfant

Misez sur les temps en dehors des temps de repas

Il y a plein d’activités en rapport avec la nourriture sans être directement liés au moment du repas. Ce sont autant de temps que vous pouvez prendre avec votre enfant pour désamorcer et tenter de changer son rapport à la nourriture.
Faites les courses avec lui, cuisinez avec lui si c’est possible pour lui. Et imaginez des jeux autour des aliments. À travers ces moments ludiques, il va se familiariser avec la nourriture.
Si vous êtes à court d’idées, nous avons créé un ebook spécialement dédié aux activités possibles en dehors des repas. Il y en a 60, vous avez de quoi faire !

Adaptez l’assiette de votre enfant

Certains enfants atteints d’un trouble de l’oralité alimentaire ne supportent pas le contact entre les différents aliments. Soyez donc vigilant(e) à bien les séparer, quitte à utiliser des assiettes avec plusieurs compartiments : cela peut être très rassurant pour votre petit !

Par ailleurs, baissez les quantités d’aliments à découvrir. S’il en a trop, ça peut rapidement le bloquer totalement et avoir un effet totalement contre productif.

Utilisez la solution La Cuisine des Petits

Côté sélectivité, et trouble de l’oralité alimentaire, on en connaît un rayon. Même si nous ne prétendons pas pouvoir soigner un trouble de l’oralité pédiatrique, nous pouvons accompagner la prise en charge de votre enfant. 

Nous animons notamment des ateliers sur la sélectivité alimentaire, et vous pouvez aussi piocher dans toutes nos recettes (accessibles gratuitement ou dans nos ebooks) ! Sans compter notre Club des Explorateurs de Goût.
Un des avantages de ce dernier : faire partie d’une communauté, et ne plus se sentir seul(e) !



Vous en savez maintenant beaucoup sur le trouble de l’oralité alimentaire chez les enfants. Nous espérons que cet article vous aura aidé et que nos conseils seront une béquille. Mais nous en profitons pour vous rappeler qu’ils ne se substituent pas à un avis médical et ne viennent qu’en complément d’une prise en charge complète.

Trouble de l’oralité alimentaire chez l’enfant
Pack ebooks de recettes

Toutes nos recettes à prix mini!

Tu en as marre de tourner en rond et de cuisiner toujours la même chose? Découvre le pack avec tous nos ebooks de recettes pour ne plus jamais manquer d’idées, du petit déjeuner au repas du soir!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut