Mon bébé refuse de manger, que faire ? Nos conseils

Mon bébé refuse de manger, que faire ? Nos conseils

L’alimentation des bébés et des jeunes enfants peut parfois être un défi, notamment lorsqu’ils traversent une phase de néophobie alimentaire, où ils refusent de manger des aliments qu’ils ne connaissent pas. Ton bébé ne mange rien en ce moment ? Cette situation peut être temporaire et n’est pas forcément préoccupante. Toutefois, elle peut devenir une source de stress pour les parents. Dans cet article, nous avons rassemblé des conseils pratiques pour réunir les bonnes conditions pour aider les tout petits à manger en toute sérénité.

Table des matières

Éviter les distractions

On éteint la télévision, on enlève les jouets du champ de vision de bébé, bref on supprime les distractions. Ces dernières peuvent déconcentrer les petits, ils trouvent tout à coup que la nourriture est bien moins intéressante que tous ces stimulis !
Un environnement calme est beaucoup plus propice à la dégustation.

Encourager l’enfant à goûter en attisant sa curiosité

Encourager bébé à goûter est essentiel pour qu’il développe une relation positive avec la nourriture. Pour ça, utilise des histoires et des jeux pour rendre les aliments intéressants. Par exemple, tu peux dire que les brocolis sont des “arbres magiques” ou encore faire vivre papa brocoli, maman brocoli et bébé brocoli qui ont sûrement plein d’histoires à raconter !

Si bébé refuse de manger, rien ne sert de le forcer !

Forcer un tout petit à manger risque de créer un rejet beaucoup plus fort que vous ne l’imaginez. Il ne veut rien manger de sa portion de carottes ? Ainsi soit-il, passez à autre chose pour cette fois.
En revanche, propose-lui de goûter régulièrement, sans lui mettre de pression.

 

Varier les présentations et les textures

Ton petit n’est pas fan de la salade de fruits ? Et si tu tentais une jolie brochette de fruits, bien colorée ? Parfois, tout est question de présentation…

Ou de texture : un petit qui n’aime pas la carotte cuite pourra adorer croquer dans des bâtonnets de carotte à l’apéritif (et vice versa). 

En fonction de l’âge, essayez des purées, des morceaux, des aliments croquants et moelleux. Jouez avec les couleurs et les formes pour rendre les plats plus attrayants.

Si tu es à court d’idées, nous avons créé un ebook dédié aux enfants sélectifs, dans lequel on trouve justement des textures qui plaisent aux enfants : des textures homogènes ou encore croustillantes par exemple.

Mon bébé refuse de manger, que faire ? Nos conseils

Ne pas être sur son dos

Personne n’aime être surveillé, votre bébé pas plus qu’un adulte. Surveiller constamment un enfant peut le rendre anxieux. Fiche-lui la paix, fais confiance à son appétit et à son rythme

Plus l’atmosphère est détendue, plus il y a de chance qu’il mange.

Ne pas montrer son inquiétude

On ne le dira jamais assez, les enfants sont des éponges. Ils ressentent donc ton stress. Si tu ne montre pas d’inquiétude, cela l’aidera à se sentir plus à l’aise à table. On revient encore une fois à l’importance d’une atmosphère détendue.
De ton côté, sois rassuré(e), ton bébé ne va pas se laisser mourir de faim.

Miser sur des petites portions

Avoir une grosse portion de navets dans son assiette peut rebuter ton enfant. C’est pour lui une montagne qu’il ne se sent pas capable de franchir. Les petites portions sont moins intimidantes pour les enfants. D’autant que tu peux toujours lui en donner plus si par bonheur, il en redemande!

Ne pas punir ni faire du chantage

Ah le chantage, c’est tentant parfois, on ne t’en veut pas ! Mais ça ne fonctionne pas, et ça n’aide pas non plus à développer un rapport sain à l’alimentation. Donc on laisse tomber.
Par ailleurs, la nourriture ne doit pas être associée à une punition non plus.
À l’inverse, n’en fais pas trop non plus sur les félicitations quand ton bébé accepte de goûter un aliment. On encourage l’effort, mais on s’arrête là.

Ne pas en faire un sujet permanent de discussion

Parler constamment de la nourriture peut créer une pression inutile, que tu parles à ton enfant ou en présence de ton enfant à un tiers. La nourriture ne devrait pas devenir un sujet de conflit, mais rester un plaisir. Surtout les repas en famille !

Montrer l’exemple

Les enfants imitent les comportements des adultes. Mange les mêmes aliments que ton enfant pour lui montrer que c’est bon. On ne prétend pas que ça suffira, bien sûr, mais fais ta part, c’est déjà un premier pas.

Mon bébé refuse de manger, que faire ? Nos conseils

Préparer des assiettes rigolotes et utiliser des sauces et des dips

Les assiettes colorées et amusantes peuvent rendre les repas plus attractifs. Utilise des emporte-pièces pour créer des formes amusantes. Les sauces peuvent ajouter du goût et rendre les aliments plus appétissants, elles peuvent aussi masquer une partie du goût qui les dérangent. C’est presque de la triche mais on ne te dénoncera pas 😉.

Impliquer bébé dans la préparation des repas

Ce conseil sera à adapter en fonction l’âge de bébé, cela va sans dire. Mais les enfants sont plus susceptibles de manger ce qu’ils ont aidé à préparer. Laisse-le laver les légumes, mélanger les ingrédients, couper certains aliments ou même choisir une recette.

Introduire les nouveaux aliments progressivement

Introduit les nouveaux aliments en petite quantité, si possible à côté d’aliments familiers et appréciés. Cela permet à l’enfant de se familiariser avec le nouvel aliment sans se sentir obligé de le manger en grande quantité. Cette méthode encourage la curiosité.

Dans la même veine, mélange les nouveaux aliments avec ceux que l’enfant aime déjà. Par exemple, ajoute quelques morceaux de légumes dans une purée de pommes de terre ou un plat de pâtes qu’il aime. Cela permet à l’enfant de découvrir de nouveaux goûts sans être rebuté.

Bébé ne mange rien ? Pourquoi ne pas utiliser la division des responsabilités

La division des responsabilités peut aussi aider à gérer cette période délicate. Elle se base sur une répartition des rôles entre le parent et l’enfant. 

Le parent décide quels aliments sont servis, à quelle heure, et à quel endroit.
L’enfant décide s’il mange ou non, et en quelle quantité. 

Cette méthode encourage l’autonomie de l’enfant et réduit les conflits autour de la nourriture. De cette manière, tu donnes à ton enfant un cadre structuré mais tu respectes aussi ses signaux de faim ou de satiété.

Aborder l’alimentation de ton bébé avec patience, créativité et sans pression est crucial pour favoriser une relation positive avec la nourriture. En appliquant ces conseils, tu aideras ton enfant à surmonter sa néophobie alimentaire et à développer des habitudes alimentaires saines et durables.

Mon bébé refuse de manger, que faire ? Nos conseils
Pack ebooks de recettes

Toutes nos recettes à prix mini!

Tu en as marre de tourner en rond et de cuisiner toujours la même chose? Découvre le pack avec tous nos ebooks de recettes pour ne plus jamais manquer d’idées, du petit déjeuner au repas du soir!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut